Le Cloud près de vous : le Fog

La minute d'anticipation (ou pas) : 

Vous avez mis du temps à intégrer les concepts du cloud computing ? Ne ratez pas les débuts du fog computing !

Pour les anglophobes, le fog c'est le brouillard.

Pour les météophobes, le brouillard c'est un nuage mais près de nous, au sol.

Donc vous l'avez compris,  le fog c'est le cloud près de moi et partout autour de moi.

 

Le business du cloud computing est aujourd'hui une réalité et ses limites deviennent elles aussi une réalité. 

Attention, il n'est pas question de dire que le cloud c'est fini ou n'"allez pas dans le cloud" !

Le cloud computing est sans aucun doute le meilleur moyen d'obtenir des grosses capacités de stockage et de traitement à un coût imbattable, et avec des délais de mise en oeuvre très courts.

Mais tout n'est pas à mettre dans le cloud qui présente, par exemple, des problèmes de latence et nécessite une connexion permanente.

L'idée est donc de distribuer le cloud au plus près de l'utilisateur, voire dans les équipements de l'utilisateur : distribuer le traitement, la virtualisation, le stockage, etc …

 

Encore un concept marketing ou une réalité technologique et business ?

On peut se poser la question. Ce concept émane des constructeurs qui ne manquent jamais d'idées pour développer leur business. 

A peine le cloud commence-t-il à être compris, admis et à générer du CA, qu'on nous amène un nouveau paradigme !

En fait, le fog computing est une réalité, de même que nous utilisions le cloud sans le savoir avec Gmail, nous faisons du fog computing sans le savoir, et ce, depuis longtemps.

 

Certains d'entre vous ont certainement participé au projet SETI@Home en 1999, lancé par l'université de Berkeley. 

Le concept était d'utiliser la puissance des ordinateurs personnels connectés à internet, pendant leur mise en veille, pour les faire traiter des données de signaux radio reçus de l'espace, dans le but de détecter une vie extraterrestre .;) Véridique! Les données étaient mises à dispo par une plateforme centralisée (dans le cloud) au SETI et traitées par le PC localement. 

Cet exemple illustre parfaitement le principe de puissance de calcul distribuée, et surtout, que le fog computing est un complément au cloud computing et non un remplaçant.

 

Certains fournisseurs font également du fog computing aujourd'hui :

Stockage type SFR Sync : ce service de stockage synchronisé dans le cloud utilise un socle logiciel local à l'équipement. Ce logiciel permet l'accès à un espace de stockage local qui est totalement "géré" depuis le cloud et permet l'accès aux données même sans connexion Internet.

Cisco AVC by SFR : la solution de visibilité applicative pour les offres de VPN et Internet : ce service est porté par une plateforme hébergée chez SFR sur ses plateformes cloud, mais les données utilisées sont issues de chaque CPE Cisco installé. Ces données ont été collectées, traitées, stockées par le CPE puis mises à disposition de la plateforme cloud.

Les constructeurs travaillent activement sur ce "déport du cloud" sur les équipements réseaux sans pour autant les flagger "fog computing inside", pour le moment. 

Dès que le concept prendra de l'ampleur, on ne manquera pas de voir du fog partout.

Cisco : cloud connectors, partenariats avec VMWARE et CTERA, cartes de virtualisation embarquées dans les CPE (UCS-E), Virtual Blade dans les WAAS

Riverbed : partenariat avec VMWARE pour les optimiseurs Stealhead, solution de décentralisation du computing présenté récemment.

Dans le monde des sensors et du smart grid, le fog computing permet de traiter des informations localement, d'agir/réagir de manière autonome tout en mettant à disposition les informations dans le cloud. Le cloud permet aussi de "gérer" et distribuer les actions/réactions à appliquer localement par le fog computer.

Beaucoup d'applications mobiles sont aussi à l'étude.

 

Si vous souhaitez en savoir plus, voire écrire une RFC sur le sujet : 

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=vPwkMkIuVwo

http://www.cisco.com/web/about/ac50/ac207/crc_new/university/RFP/rfp13078.html

http://videolectures.net/classconference2012_nemirowsky_fog/

 

Le sujet est tout frais mais vous pourrez maintenant en parler au prochain repas de famille ;)

Laurent DURU

Vous pouvez maintenant revenir sur terre et reprendre une activité normale.